“Il s’agit de faire disparaître ma dualité et celle de mon environnement. Je dois devenir et être l’équilibre !”

Michael Grab aime être dans un environnement calme, écouter une rivière couler, profiter d’un paysage naturel. Un jour de l’été 2008, alors qu’il explorait ‘Boulder Creek’ à Boulder dans le Colorado (Etats-Unis) où il vit, il a commencé à poser des pierres en équilibre et depuis lors, il n’a jamais cessé. Les gens ont commencé à lui donner le nom d’artiste bien qu’il ne s’était jamais considéré comme tel. On peut en effet le voir comme un véritable danseur de pierres, qui explore cet art sans relâche et toujours plus avant. Ses sculptures en équilibre exigent de multiples qualités : “la patience, la capacité à s’adapter, à respirer lentement, une stabilité dans la manipulation, et pléthore d’autres compétences pratiques”, comme l’explique Michael. L’artiste pratique quotidiennement la méditation et il a développé une relation extrêmement fine avec son environnement. La compétence principale consiste à savoir sentir la vibration des pierres, ainsi qu’à trouver le meilleur point d’équilibre. En fait, les cailloux donnent souvent l’impression de ne pas même se toucher, les encoches sur lesquelles ils reposent étant minuscules. Pour Michael Grab, cette méditation avec les pierres est une sorte de thérapie, comme s’il trouvait son équilibre personnel en même temps que celui des sculptures qu’il crée.

Son étonnant talent est devenu depuis 2012 une pratique professionnelle qu’il présente dans des performances et des festival à travers le monde.