was successfully added to your cart.

Panier

L’œuvre de Lee Jeong Lok nous parle de mystères et de liens avec un autre monde, doux et profond à la fois. Une lumière évanescente semble sortir des ténèbres, nous honorant de sa présence, comme un ange qui serait toujours là bien qu’invisible.

L’atmosphère créée est ‘magique’ pourrait-on dire, si ce n’était en fait le monde réel que Lee nous révélait. « Le flash instantané » que j’utilise pour mon travail est une lumière instantanée, explique-t-il, elle existe sans aucune doute, mais c’est une énergie qui ne peut pas être capturée. Cet instrument est le plus important et le symbole le plus significatif de ma photographie. Voilà quelque chose qui existe vraiment, tout comme l’énergie positive qu’il émet. La lumière en tant que support d’une telle énergie ne peut se manifester que par la lumière et l’obscurité, douce et dure à la fois, l’harmonie et l’équilibre. »

Ce flash est, pour citer Lee Jeong Lok, une manière de « peindre avec la lumière » et d’embrasser le rythme qui coule dans le corps, l’esprit et l’âme. Cette œuvre donne à la lumière une existence non révélée, « plutôt que de créer quelque chose de rien ». On peut simplement contempler l’image et laisser l’esprit aller et venir, recherchant un sens plus profond ou une révélation dans ces âmes éclairées qui survolent la surface paisible d’un océan, ou dans les esprits qui jouent autour du tronc puissant d’un arbre. Les lumières prennent la forme d’un papillon, un symbole très profond : il représente un être qui passe du monde visible au monde invisible et incarne un esprit qui est à la fois un portail et un messager reliant les deux mondes. Comme le dit l’artiste, Nabi, en hébreu signifie le prophète, l’éveillé. Il symbolise l’âme dans les pays orientaux :

« Lorsque le jour et la nuit se mêlent ainsi que la lumière et les ténèbres, là font surface l’énergie profonde et apaisante du temps et de l’espace. Alors je capte et enregistre l’énergie mystérieuse de ce moment sur mon film. Tandis que la nuit gagne, mes sens et ma raison s’apaisent. Lentement et tranquillement, mon être humblement se laisse immergé dans l’énergie de l’espace.

Quand le monde tombe complètement sous le charme de l’obscurité, les énergies qui entrent et sortent de moi se rencontrent une fois de plus et à ce moment je déclenche encore. Chaque fois que le flash se déclenche dans l’obscurité, un nabi (papillon) naît. Un, deux, trois, quatre, cinq…, des dizaines et des centaines d’énergies se transforment en nabis (papillon) et atterrissent sur mon film. »

 

Parfois, des sphères apparaissent au lieu de papillons. Ils viennent de la forme et de l’ordre originaux de l’univers. Comme Lee le dit, c’est l’expression de « l’esprit à l’intérieur de la forme, pas la forme elle-même. » De même les reflets donnent une puissance magique à cette oeuvre. Des formes précises de lumière, le flou ainsi que le reflet du flash sur la surface de l’eau : cette collection de moments semble refléter le passé, le présent et le futur réunis dans une seule image. En cela, la photo élargit notre regard et notre expérience du temps. En un seul instant, de l’autre côté du visible, existent de nombreuses présences qui donnent toute leur énergie aux éléments naturels.

 

C’est cette même énergie qui a amené Lee dans une région particulière : l’île de Jeju en Corée, simplement attiré par l’énergie fondamentale que la nature primitive y détient. (Nabi 03. Mer de l’île de Jeju en Corée, Nabi 47. Forêt de Bijalim dans l’île de Jeju en Corée.)

 

En Cappadoce (Turquie), l’artiste a essayé de visualiser la compassion et la noblesse du lien avec la terre qui émet là-bas une énergie intense. (Nabi 133. Lac salé de Tuz Golu en Turquie.)

 

 

« Il y a un espace dans lequel la raison se dissout, ajoute Lee. C’est un endroit spécial qui est en dehors de la barrière de concepts. Ce lieu est au-dedans et en-dehors de moi en même temps ; quand j’accède à ce lieu, je ne dépends plus simplement de ce que je vois, mais j’exploite tous mes sens. Quand tous les sens sont déverrouillés, un monde nouveau s’ouvre.

 

 

 

Rencontrer Lee Jeonglok

Leave a Reply

Shanqa vous accueille |