was successfully added to your cart.

Panier

Pour parler de « Kumano », son nouveau projet, Mathieu Le Lay cite Henry David Thoreau : « Nous sommes tous enfants de la brume (…) Il y a quelque chose dans l’air de la montagne qui nourrit et aiguise l’esprit. C’est par une vigilance stricte et absolue aux détails que l’humanité sera en mesure de comprendre et d’apprécier l’essence même de la vie (…). C’est dans la vie sauvage que réside la philosophie ».

 

Ce film vise à présenter une ancienne pratique japonaise connue sous le nom de « Shugendo ». Lorsque Mathieu a découvert en 2010 grâce au film du Canadien Mark Patrick McGuire « Shugendo maintenant », il fut profondément touché : cinq ans plus tard, il décidait d’aller rencontrer un maître Yamabushi et de faire un film sur cette pratique. Le film montrera les liens profonds que ces moines ont avec les montagnes, la nature et le sacré.

KUMANO entend nous plonger dans la vie quotidienne de Yamabushi Kosho Tateishi, maître et professeur de Shugendo depuis 25 ans, et de suivre ses prières et ses rites dans les montagnes sacrées et brumeuses de Kumano. Ce sont des lieux très mystiques dans cette région japonaise et, de par leur forte dimension spirituelle, ils ont inspiré Mathieu Le Lay pour son nouveau film. Les Yamabushi trouvent leur énergie dans la nature et les éléments naturels.

Le « Shugendo » est le chemin vers l’accomplissement par le « gen » – le développement des pouvoirs spirituels -, le « do » – la pratique – et le « shu » – la vertu ascétique. Selon cette voie, le moine vit une existence contemplative en pleine et entière connexion avec les montagnes sacrées et les forêts magiques tout autour. Les images du film mettent en valeur la force de ce lien entre l’homme et la nature, le sujet principal auquel Mathieu se consacre depuis de nombreuses années. Il s’agit aussi de montrer clairement que le « Shugendo », beaucoup plus qu’une croyance ou une religion, est une philosophie, une façon de vivre en harmonie avec la nature et d’atteindre l’équilibre et le bonheur. Ces anciennes traditions japonaises proposent des méthodes très pragmatiques et efficaces qui consistent en une connaissance de soi-même et en la capacité de voir la réalité telle est, sans le voile de nos propres pensées. Il s’agit de s’ouvrir et de se dépouiller en marchant seul dans les montagnes : là, le silence et la sérénité font taire l’activité conceptuelle de l’esprit ; là, libérés de la dispersion et de la dualité, peuvent naître et briller notre lumière intérieure et le sentiment d’une symbiose totale avec l’être et les forces spirituelles. Simplement présent, profondément ici et maintenant, intimement connecté à la nature : voilà l’état que présente le film et qu’il fait vivre aux spectateurs.

« Kumano » est un projet en cours.

Above: « Saito Goma » par Mathieu Le Lay. Pris lors de la cérémonie du feu.

Leave a Reply

Shanqa vous accueille |